Les 10 paradoxes essentiels à votre équilibre

Certaines vérités de la vie sont parfois complètement contradictoires. Notre vie, notre existence, nos idées, nos paroles sont bourrées de paradoxes, « faites ce que je dis,  pas ce que je fais » pourrait bien résumer la société d’aujourd’hui.

Le paradoxe était un bon moyen de mettre l’humanité face à ses contradictions à l’époque où personne n’avait la télé ou internet. Les années passent, le monde évolue, mais encore plus aujourd’hui qu’hier, ces paradoxes prennent tous leurs sens face à une société pleine de contradictions.

fightclub

Je vous proposent d’en décrypter 10, mais les exemples ne manquent pas et je vous invite à proposer vos préférés dans les commentaires en fin d’article.

  •  Moins tu acceptes de faire confiance aux autres, moins les autres te feront confiance

Les personnes qui sont naturellement dans la retenue, en insécurité, voire paranoïaque, auto-sabotent les relations qu’ils tentent de créer. Face à une personne qui refuse de se livrer, qui vous scrute, et devant laquelle vous devez constamment vous justifier, n’importe qui se sent mal à l’aise.

Personne n’aime que sa parole ou ses actions soient remises en doute et testées, la confiance est un sentiment construit sur la réciprocité. Faites confiance aux autres avant d’en attendre d’eux même.

  • Plus tu fais face à  l’échec et plus grand sera ton succès

On ne compte plus les exemples, entre Spielberg, Einstein, Dyson, Oprah Winfrey… ils ont tous connu l’échec, l’humiliation, ils ont été viré de l’école, de leur travail, et pourtant aujourd’hui ils sont tous reconnus, riches et plébiscités.

Le succès ne peut se concevoir sans faire des améliorations, des tests, des essais. Ces derniers, donne 80 % du temps une réponse fausse. Mais c’est grâce à cet échec et à votre volonté d’amélioration que le succès s’offrira à vous. L’un ne va pas sans l’autre.

 

  • Plus tu essayes d’impressionner les gens et moins ils le sont

Car en vérité, personne n’apprécie d’être impressionné par un autre, cela revient à se sentir dévalorisé, nul.

Essayer d’impressionner une personne par sa réussite ne fera que provoquer jalousie et rancœur. Proposez-lui plutôt de lui donner votre point de vue en toute humilité.

  • Plus tu t’instruis et plus tu te rends compte à quel point tu connais peu de choses

Il est impossible de tout connaitre de la vie. Mais, plus on s’efforce de chercher des réponses, et plus d’autres questions apparaissent. Le savoir est un puits sans fond, où nous prenons plaisir à nous désaltérer.

  • Plus tu es obsédé par la peur de mourir plus il te sera difficile de profiter de ta vie

Tout le monde meurt un jour, et l’on ne peut pas louper l’appel de la grande faucheuse. L’inconnu fait peur et tout le monde se demande ce qu’il peut bien se passer après. Mais voilà, si personne n’est revenu nous en parler, c’est certainement que la mort est bien plus fun que la vie, donc personne ne souhaite donner la » bonne info » de peur de voir le « tourisme de masse » avancer sa date de péremption.

Alors, pour avoir le moins de regrets possible face à son existence, autant profiter de la vie avant de se poser des questions sur la mort. Car tôt ou tard, on finira bien par avoir la réponse…

  • Plus tu es connecté au monde et plus tu te sens seul

C’est un peu le mal du siècle, on n’a jamais été aussi connecté les uns aux autres. On compte des centaines d’amis(s) Facebook, des milliers de followers sur twitter. Et pourtant, pour alimenter la sphère internet on est contraint de se retrouver seul face à son écran, à produire un contenu, une réflexion, la plus pertinente possible et toujours plus chronophage. Face à cela, la jeunesse ne se parle plus, ne se regarde plus et ne se séduit plus… Notre vitrine sociale a pris le contrôle de notre vie réelle, pour le meilleur et pour le pire.


Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez notre team minimaliste.

Recevez votre ebook GRATUIT :

    "DÉSENCOMBRER, le guide pour bien débuter"

comment désencombrer sa maison


  • Plus tu as de choix et moins tu es satisfait des choix que l’on te propose

Pour comprendre ce paradoxe, il faudrait déjà savoir ce que « satisfaction » signifie réellement. Le client estime que la qualité du service offert égale ou surpasse ses attentes. « La satisfaction du client est déterminée, à la fois par les attentes du client et la performance perçue du service. »

Pour créer la satisfaction, les entreprises vont faire appel à l’émotionnel.  Pour garantir que le client reste satisfait sur le long terme et devienne fidèle à une marque, l’entreprise va sans cesse proposer des articles, outils, produits toujours plus innovants. La course à la technologie est tellement rapide que lorsque nous achetons un nouveau smartphone, il est déjà obsolète, car un nouveau est en préparation.

De ce fait, c’est mathématique, plus nous serons sensibles à l’idée d’être satisfait par la possession de choses dites « de la meilleure qualité », plus il nous sera impossible d’être un jour complètement satisfait. Mais alors, peut-être pourrions-nous chercher notre satisfaction dans autre chose que la possession.

  • Plus tu tentes de convaincre une personne, moins celle-ci sera convaincue par ton point de vue

Quand nous cherchons à convaincre une personne d’adopter notre point de vue, nous lui apportons notre réponse émotionnelle au problème. Or, chaque personne a un vécu, une histoire qui lui forge une sensibilité différente de la vôtre. Pour véritablement convaincre une personne, il faudrait lui apporter des données scientifiques, basées sur des faits réels établis et non, notre ressenti personnel face à une idée précise.

  • Plus tu essayes de retenir quelqu’un près de toi et plus celui-ci s’éloigne inexorablement

La jalousie est la cause de bien des ruptures amoureuses. Il est  difficile pour une personne souffrant de jalousie de comprendre que l’on ne peut pas posséder les sentiments. Les sentiments amoureux, sont comme un chat sauvage, il faut les apprivoiser, les nourrir, mais si vous les capturez et que vous les forcez à être tel que votre volonté l’exige, alors le chat vous griffera pour s’enfuire retrouver sa liberté.

 

  • Plus tu reconnais tes fautes et plus les gens te verront comme une personne honnête

Reconnaître ses fautes est une chose qui semble difficile pour la majorité des personnes. Souvent traduit comme une faiblesse, reconnaître ses torts est au contraire, une grande marque de sagesse. Aussi honnête que nous pensons l’être, le fait qu’une personne nous montre sa vulnérabilité nous prouve sa perfection.

Car, à nos yeux adultes, une personne qui est vulnérable, et accepte ses fautes, nous reflète le visage d’un enfant pris la main dans le sac, qui s’excuse tête basse. Cette image attendrit même les plus rustres. Nous montrer vulnérable, prouve que nous ne sommes pas de mauvaises personnes, et accepter ses fautes, nous reconnait comme des personnes empreintes de sagesse et de remise en question.

Alors vous y avez réfléchi ? Quels sont vos paradoxes les plus flagrants? Promis, on ne jugera pas !

Les vacances arrivent ou sont déjà là, profitez du soleil , de vos amis, de votre famille pour vous ressourcer et faire le plein de positivisme. On en a jamais trop …. surtout en ce moment.

Mon article vous a plu, alors partagez-le et donnez-moi vos impressions.

Partagez moi :
Share On Facebook
Share On Twitter
Minimalisme et désencombrement sur Hellocoton
There are 5 comments for this article
  1. fanny at 10 h 33 min

    Salut,

    Mon préféré parmi ces 10 paradoxes est: Plus tu t’instruis plus tu t’aperçois que tu ne sais rien! Toujours plus de questions et quand tu crois avoir trouvé une réponse tu constates que ça soulève d’autres questions et donc d’autres recherches qui rentreront peut-être en contradiction avec la/les solutions. Mais la vie est peut-être un paradoxe en elle-même!


  2. Anonyme11 at 13 h 51 min

    Ne jamais faire d’erreurs n’est pas un signe de talent, c’est un signe de stagnation.


    Le voyage c’est aller de soi à soi en passant par les autres.


    Nous serons toujours seul face à la mort.


    La mort ne fait peur que si notre vie a été vide.


    Le bonheur n’a de réelle valeur que s’il est partager.


    Le partage de biens matériels appauvrit forcément quelqu’un.


    Le partage de biens immatériels (le savoir, l’amour, le respect, l’amitié…) enrichit tout le monde.


    • Lucile at 9 h 57 min

      Bonjour et merci.

      Un commentaire claire , net et précis qui résume bien ma vision de la vie.

      « Le bonheur n’a de réelle valeur qui si il est partagé » me rappelle la morale d’un livre que j’ai beaucoup aimé « Into the Wild  »

      Est-ce que tu l’as lu ? Si non, je te le conseille.


      Au plaisir d’échanger avec toi.


  3. charline at 9 h 24 min

    Cet article résume se montre en accord avec ma vision des choses toutefois je me dis que « tout est relatif »..alors oui vous allez me dire: » Elle est un peu facile cette réplique » mais je m’explique. Je dis cela car je pense que notre vie, notre état d’esprit n’est pas linéaire. Parfois on se montre ouvert et on accepte que l’autre ne soit pas d’accord, parfois son désaccord nous agace. Parfois on accepte que l’autre face des choses sans nous et parfois cela nous est difficile. Parfois on rit a la mort et parfois on se dit que trop de gens partent et que c’est insoutenable…bref je pourrais continuer dans les exemple mais je pense que vous avez saisit. je me dis vraiment avec les années qu’on a beau penser se connaitre on se découvre encore au fur et a mesure de ce que l’on vit. parfois on se surprend et on s’admire et a d’autres moments on s’ insupporte de penser de telle manière ou de se trouver faible.

    Euh au passage j’espère ne pas m’être trop éloignée du sujet premier …


    • Lucile at 10 h 23 min

      Salut Charline,


      C’est justement ça le pouvoir du paradoxe. Dire ou faire des choses qui nous paraissent illogiques car complètement contradictoires. L’être humain est complètement paradoxal.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *