Podcast des Minimalistes – Trier les jouets avec son enfant

photo lucile podcast minimalisme et désencombrement photo podcast du minimalisme et du désencombrement  

Cet article a 2 commentaires

  1. Toujours aussi agréable de vous écouter, et bonne analyse des transmissions adultes /enfant, je m’en suis rendue compte bien trop tard en ce qui me concerne, j’ai transmis à mes enfants sans en être consciente bien sûr à l’époque, tout un tas d’angoisses et de freins, en répétant « attention tu vas tomber » etc, résultat ils n’ont jamais été sportifs, sont très introvertis. Et comme je suis très attachée aux objets et désordonnée de surcroît, j’ai encore quelques jouets de leur enfance, je pense ne pas réussir à m’en détacher car moi je n’ai pas été « gâtée » et que je les ai enviés d’avoir eu ce que moi j’aurais tant voulu avoir. Ayant de gros soucis avec mes enfants devenus de jeunes adultes, garder ces quelques jouets me raccroche à des souvenirs de l’époque où tout allait bien…

    1. Merci Sylvie ^^

      Les relations parent /enfant sont toujours compliqués, aucunes familles n’est parfaite tout comme il n’existe pas de mode d’emploi !
      Je comprends votre désir de vous accrocher à un passé idyllique mais, pourquoi ne pas essayer de construire un futur plus serein ?

      Parfois la meilleur solution est de mettre des mots sur nos maux et de les partager avec les personnes concernée.

      Je pense que dans ce cas-là, écrire une lettre pour expliquer ses erreurs passé et le pourquoi du comment est très salvateur.
      Je pars toujours du principe que si l’on ne dit pas les choses alors la personne en face ne peut pas deviner.
      C’est comme en amour, si personne ne fait le premier pas alors aucune flamme de peu prendre.

      Le minimalisme m’a vraiment permis de faire un vrai travail sur moi-même. Personne n’est parfait mais tout le monde peu changer.

      La vie est courte, il faut la nourrir de merveilleux souvenirs.
      Bien à vous,
      Lucile

Laisser un commentaire

 

Fermer le menu