Voyagez futé, voyagez léger

Bourlingueuse, j’ai traîné mon sac à dos du bush australien, à la forêt amazonienne.

A l’heure où j’écris cet article je me trouve du coté de l’océan indien.

Travel-Light

 

 

Pour ma part, le voyage commence toujours bien avant de poser ses fesses dans l’avion.

Le voyage, je le rêve, je le planifie, je le mets dans mon sac et enfin seulement… je le vis pleinement…

J’ai un aveu à vous faire, je dirai qu’il s’agit d’une manie que beaucoup d’entre vous détestent mais que j’adoooooooore.

Je plaide coupable… je l’avoue… j’adore faire ma valise !!

Ce petit moment à moi, ou je décide lesquels de mes vêtements partiront à l’aventure avec moi. Je la commence généralement une bonne semaine avant le jour J.

Oui je sais c’est tôt… Mais je vais la défaire et la refaire au moins 3 fois.

Sous les yeux ébahis de mon boyfriend qui ne partage décidément pas cette passion. Lui va trépigner, grogner, dire « je ne sais pas quoi prendre » et attendre le dernier moment pour tout bourrer dans le fond de sa valise. Pendant que j’aurai eu le temps d’analyser le moindre espace vide de mon sac, tester différents modes de pliage possible, compartimenter « l’ incompartimentable » et peser, sous-peser, sur-peser l’objet de ma folie.

Oui je sais « c’est grave docteur ? »

Une fois prêt, mon sac sera « mon précieux » comme dit golum… le prolongement de moi-même, l’objet dans lequel sera rangé toute ma vie.

N’en fait-elle pas un peu trop ?

Et bien non …ou juste un peu

Mais laissez-moi vous expliquer le pourquoi du comment.  Depuis bientôt 5 ans ma vie et toutes mes possessions tiennent dans 2 sacs, un de 50 L et l’autre de 20 L. Je n’ai pas de maison ou d’appartement, aucun pied-à-terre.

Je suis une véritable nomade. En un an et demi que nous sommes sur île de la Réunion, nous avons changé 13 fois de domicile. Oui, on peut dire qu’on a la bougeotte.

Vous comprenez maintenant que le voyage est plus qu’une passion, c’est ma raison d’être.

Si mes différents périples m’ont bien appris une chose, c’est que voyager léger nous évite bon nombre de soucis, c’est le secret d’un séjour relax.

Partie seule, en Australie avec 16kg sur le dos, l’expérience à été douloureuse pour mon dos. On ajuste, on réfléchit, on épure et surtout on fait des concessions.

Pour notre dernier voyage au Pérou nous n’avions qu’un sac de 8 kg chacun, libre comme l’air.

 

 

Pour voyager futé, je vais vous donner quelques astuces que j’aurai bien aimé connaître à mes débuts.

luggage stuffing

  • Sac à dos ou valise ?

Il y a deux écoles, le sac à dos (dit backpack) et la valise à roulettes. Ce choix est vraiment personnel et dépend bien sûr du voyageur que vous êtes et du périple que vous vous apprêtez à faire.

Si vous choisissez un voyage plutôt à la « roots » c’est-à-dire en mode Kerouac, le sac de voyage sera plus adapté, surtout si vous devez vous déplacer dans la « pampa », faire du stop, de la pirogue ou du camping sauvage…

La valise à roulette est plus adaptée pour les voyages d’affaire ou voyages organisés. Si votre séjour consiste à sillonner autour du même point de chute alors la valise sera parfaite.

En faite, l’idéal serait un sac à dos qui se transforme en valise à roulette.

 

Bien entendu, sac ou valise ne chargez pas trop la bête car vous risqueriez de le regretter. Une vertèbre déplacée ou une roulette qui casse et vous aurez le droit à un RDV chez l’ostéopathe à votre retour.

 

  • Combien de vêtements dois-je prendre alors ?

En tant que minimaliste, «  la moitié, voir le tiers de ce que vous avez prévu sera suffisant ».

Les indispensables :

  • Pour madame, je vous conseille de favoriser des robes, c’est idéal pour laisser votre corps respirer surtout dans les pays chauds et humides. Facile à retirer à la plage, chic et sympa pour une sortie le soir. La robe ne doit pas trop vous coller pour ne pas favoriser la transpiration. Elle ne doit pas non plus être trop courte, cela évitera le regard insistant de certains locaux peu habitués à voir des femmes habillées de cette manière. Une robe plus longue vous protégera aussi des coups de soleil et piqûres de moustique. Préférez toujours des couleurs foncés.

Les vêtements blanc sont à proscrire en voyage, transpiration qui jaunie le tissu, éventuelles tâches indésirables possible, même si on n’est pas du genre maladroit. Une grosse pluie qui tombe et c’est concours de t-shirt mouillé …cela peut vraiment vous mettre mal à l’ aise. Donc la belle robe (ou la chemise blanche de monsieur) reste à la maison.

  • La parchemina ou chèche, cette écharpe légère et longue est très utile pour beaucoup de chose. Un paréo peut aussi faire l’affaire, achetez-le sur place, cela fera un excellent souvenir. Elle peut faire office de robe improvisée, de nappe pour manger par terre, de protection contre le soleil ou la clim trop forte dans l’avion… Cela ne prend pas de place et c’est très léger.
  • Le pantalon en lin, léger idéal pour homme comme pour femme. Essayez d’en trouver un d’une couleur pas trop clair. Le soir il vous protégera des moustiques sans pour autant tenir chaud. De plus le lin est une fibre très solide, elle conserve la fraîcheur et absorbe plus de 30% de la transpiration. Écologique et « vegan », le lin a tout pour plaire.
  • Les tongs, là aussi elles ne prennent pas de place et sont très utiles. Pour la plage, pour la douche si cette dernière n’est pas très propre (surtout dans les auberges de jeunesse). Vous en trouverez partout, n’hésitez pas à les acheter sur place, cela fera un souvenir utile !!
  • Le legging… noir de préférence. Pour faire du sport, en guise de pyjama ou si la température baisse, on peut aussi le mettre sous un pantalon ou même un short.
  • La polaire, toujours utile en cas de soirée ou matinée fraîche, elle sèche vite, se roule en boule pour faire un oreiller confortable.

Votre garde-robe de voyage doit pouvoir s’assortir. Pour cela, je vous conseille de choisir du noir, bleu marine, gris foncé pour les bas. Pour vos tops, t-shirts n’hésitez pas à mettre de la couleur,  uni de préférence. Pour madame, la petite robe noir sera idéale.

Monsieur, je vous déconseille le jeans, trop chaud (bien que solide), il ne sèche pas facilement, prend beaucoup de place.

Je me souviens d’une jeune Allemande que j’avais rencontré en Australie, elle avait 2 pantalons, 1 rouge et un vert, 7 ou 8 tops de toutes les couleurs (certains à rayures, d’autres à pois) , des baskets jaunes fluo et des ballerines roses. Je vous laisse imaginez le style.

Je peux vous garantir que nous nous sommes jamais perdus de vue !!

assortir ses vêtements en voyage

 

Les chaussures :

Je vous déconseille de prendre les grosses chaussures de rando, à moins bien sûr que l’objectif du voyage soit de faire beaucoup de randonnée en montagne.

  • Une paire de chaussures de trekking est très souvent suffisante, elle laisse les pieds respirer, sèche vite et ne pèse pas lourd.
  • Une paire de sandales pour les journées standards. Madame peut prendre une paire de ballerines pour sortir le soir, mais on oublie les escarpins !!! Les chaussures à talon prennent de la place, ne sont pas confortable (celle qui dit le contraire est une menteuse), vous ne voudriez pas vous tordre une cheville pendant les vacances ? On limite donc les risques et le poids du sac.

Abonnez-vous à notre newsletter et rejoignez notre team minimaliste.

Recevez votre ebook GRATUIT :

    "DÉSENCOMBRER, le guide pour bien débuter"

comment désencombrer sa maison


  • L’hygiène en voyage :

Pour ce qui est de l’hygiène, je vous conseille le savon du Dr Bronner, il lave le corps, les cheveux, les vêtements, la vaisselle, les dents, il peut même faire office de déodorant.

C’est le nec plus ultra. De plus, il est bio, « végan » et propose plusieurs senteurs délicieuses (eucalyptus, amande, menthe poivrée …). Il ne se commande que sur internet, un conseil, commandez-en plusieurs car l’essayer c’est l’adopter.

Pour madame qui aime son shampoing, après-shampoing … Là aussi, je vous conseille d’opter pour le conditionnement en solide et non liquide pour plusieurs raisons. Les éléments liquides de plus de 100 ml doivent obligatoirement être en soute. C’est dommage, car cela pourrait aussi être utile en cabine, pour se rafraîchir avant l’atterrissage. De plus, afin de conserver le savon sous forme liquide, les industriels ajoutent énormément de produits chimiques pour l’effet moussant, pour l’aspect crémeux … autant vous dire que ce n’est pas toujours bon pour votre peau (même si la pub dit le contraire), et pas très bon pour l’environnement. Enfin, les tubes prennent bien plus de place et risquent de couler, se percer dans votre valise et là… c’est la catastrophe !!!

C’est pour cela que je vous invite à utiliser des produits bio, solides. Vous pouvez d’ailleurs aller découvrir les produits lush  (non tester sur les animaux), il y’en a pour tous les goûts.

Petit coup de cœur pour la serviette microfibre, vous en trouverez à très bon prix chez décathlon.

Enfin pour madame, la coupe menstruelle est votre meilleure amie en voyage. Économique, écologique je vous laisse la découvrir ici Coupe menstruelle Diva cup modèle 2. Sachez que dans de nombreux pays d’Asie et d’Afrique vous ne trouverez pas de tampons hygiéniques, alors pour ne pas vous retrouver dans la panade, pensez coupe menstruelle.

 

Encore un dernier conseil, surtout pour les produits d’hygiène, ne vous encombrez pas trop avant de partir, préférez encore une fois, acheter sur place. La mondialisation a parfois ses avantages, vous trouverez votre dentifrice, crème solaire ou mascara préférés n’importe où dans le monde.

 

  • Merci la technologie

«  Voyager léger merci, mais moi je ne pars jamais sans mes bouquins »

Moi aussi je suis une amoureuse de la lecture, en attendant l’avion, durant les longs trajets de bus … J’ai toujours de quoi lire avec moi. Pour être honnête, je transporte toujours avec moi des dizaines d’ouvrages, sans compter mes guides de voyages.

Comment je fais ?

Et bien, je mets tout sur ma tablette
(ou kindle). Roman, livre d’aventure, guide de voyage…

J’aime aussi beaucoup les livres audio que l’on peut écouter dans différentes langues, cela repose les yeux et m’aide à m’endormir.

La technologie et les gadgets sont vraiment utiles pour les minimalistes.

Bien sûr, là aussi il faut faire jouer le multifonction, pas besoin d’un lecteur de musique MP3, plus un kindle, une tablette, une game boy, un appareil photo … Quand on peut faire tenir tout cela dans une tablette voir dans son téléphone (un peu petit pour la lecture, je vous l’accorde).

Quand on voyage minimaliste, l’idéal est de composer sa valise avec des produits tout-en-un, les vêtements réversibles, et les objets multifonctions.

Ex : Les vestes multipoches de chez http://www.scottevest.com/ sont une pure merveille. À mettre sur sa liste de votre prochain Noël.

De plus, sachez que plus de 90% des voyageurs ramènent toujours des souvenirs de leurs voyages, donc pensez aussi à laisser un peu de place dans votre valise pour le retour. N’oubliez pas que les compagnies aériennes accordent un poids maximum pour chaque valise.  Vous ne voudriez pas vous retrouver à payer une fortune en excédant de bagage ou à devoir laisser une partie de vos affaires à l’aéroport ?

 

  • Les bons plans sur place

Vous pouvez grâce à de nouvelles plateformes de location d’objet entre particuliers, louer votre matériel de voyage directement sur place.

Plus besoin de partir avec votre tente, votre planche de surf, ski …

Vous pouvez aussi louer vos propres objets, cela vous permettra de gagner quelques sous.

Enfin, pour profiter à fond de votre prochain voyage, partez avec 2 fois moins de vêtements et 2 fois plus d’argent.

Ce n’est pas St Exupéry qui dira le contraire « Pour voyager heureux, voyagez léger »

 

Mise à jour de l’article : 

Beaucoup d’entre vous m’ont demandé de quoi pouvait bien être composée ma valise.

Pour avoir tous les détails je vous invite à lire mon dernier article « dans le sac de voyage d’une minimaliste »

 

53e2f42ac2d3f39d3610bb62_man-beach-sunset-suitcase

Si vous avez aimé mon article n’hésitez pas le partager sur les réseaux sociaux . Pour toute question, je me ferai un plaisir vous répondre dans les commentaires.

Partagez moi :
Share On Facebook
Share On Twitter
Minimalisme et désencombrement sur Hellocoton
There are 11 comments for this article
  1. augoyat fanny at 13 h 02 min

    Salut, moi pour le coup je serais plus une adepte de la valise au dernier moment mais avec organisation, en avouant que ma garde robe n’est pas vraiment très grande. Petite info. pour ceux qui partiraient au Népal faire un treck ou aller dans les montagnes opter pour la grande écharpe en poil de yack aucun risque d’avoir froid et ça peut remplacer un blouson un trop encombrant comme je suis adepte, ou utilise comme une couverture. Sinon complètement d’accord avec toi pour voyager tranquille voyagez léger(moins de 10kg le sac c’est le top)!!!!


  2. lilou at 3 h 32 min

    Salut Lucile,


    Il est super intéressant ton article. Je n’avais jamais entendus parler des sites pour louer du matériel sur place . C’est top !!!

    Moi aussi je suis une inconditionnelle des produit lush. As tu déjà essayer leur crème solaire solide ? Moi non, et j’hésite a me l’acheter …

    Mais dis nous en un peut plus … tu met quoi dans ta valise ?


    Hate de lire la suite.

    Lilou


    • Lucile at 9 h 10 min

      Salut Lilou,


      Alors pour ma part, je n’ai jamais utilisé la crème solaire solide de chez Lush, mais si quelqu’un l’a déjà utilisé, on attend votre retour d’expérience.

      Qu’est-ce que je mets dans ma valise ? en voilà une très bonne question, qui sera le sujet d’un prochain article. Donc patience je vous dirais tout d’ici peu de temps.


      A bientôt

      Lucile


  3. Fred Boucher at 4 h 43 min

    Bonjour, et merci pour cet article


    Mon mari et moi avons écouter vos conseils et on a décidé de partir en voyage en Thailande avec seulement un sac à dos chacun. Résultat, que du bonheur ! Moins d’attente à l’ aéroport, moins de galères dans les transports. Nous avons pris le moins de vetements possible et on a acheté des tee-shirt et pantalon sur place. Pour la toilette nous avions tout dans les hotels et guesthouse que nous avons visité, pour notre prochain voyage ça sera pareil, voyager léger c’est le top.


    Au plaisir de vous lire,

    fred


    • Lucile at 5 h 11 min

      Bonjour Fred,

      Je suis heureuse que mes conseils vous aient permis de simplifier votre voyage. Je suis actuellement en Thaïlande, c’est vrai que l’on trouve tout ce dont on a besoin sur place, vêtement qui feront office de cadeaux souvenir, produit d’hygiène… En plus, quand on doit se déplacer, prendre des minibus, train, tuk tuk… on est bien plus à l’aise avec un petit sac.

      Merci pour votre témoignage.

      Et bonne route.

      Lucile


  4. Boug daph at 12 h 48 min

    Et bien je rentre de Thailande avec un sac bien plus plein qu’à l’aller… bilan de mon sac après coup (heureusement que j’avais suivis tes conseils en le remplissant qu’a moitié) une paire de sandale en trop et une robe en trop et trop de produits cosmétiques et aussi trop de chaussettes


    Le pareo a ete mon meilleur ami effectivement : serviette et robe de plage de piscine et de douche plus foulard et couverture dans les transport climatisé et aussi anti coup desoleil et anti pique de mosquitos…. 5 culottes coton et 4 T-shirt ct suffisant avec un peu de lessive… les souvenirs sont plus dans la tête et sur l appareil photo que dans sac … qlq porte clé et aimant à poussiere en cadeau pour les amis et voila pas de surcharge de bagage dans l aeroport MERCI


    • Lucile at 4 h 25 min

      Salut Daphnée,


      Merci pour ton retour d’expérience.

      Tu as raison les meilleurs souvenirs sont toujours dans la tête.

      Dans les pays chaud j’emporte max 2 paires de chaussettes mais je reste le plus souvent en sandale ou tong.

      Pour les cosmétiques, je trouve que l’on pomponne moins quand on est en road trip surtout avec la chaleur et la transpiration,le meilleur maquillage reste notre bronzage , non ?


      A bientôt

      Lucile


  5. Routier Isabelle at 13 h 02 min

    Bonjour et merci encore pour les bonnes idées

    Qu’appel Tu chaussures de trekking ? Différence entre chaussures de rando?

    Actes bientôt

    Isabelle


    • Lucile at 14 h 47 min

      Bonjour Isabelle,

      Les baskets de trekking sont beaucoup plus légères que les chaussures de rando traditionnelles. Elles sont généralement en toile résistante et étanche, elles sont aussi plutôt basses et plus souples. Elles sont plus adaptées à la course sur terrain montagneux et escarpé mais s’adaptent aussi bien à une balade en forêt.


      Lucile


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *