6 étapes pour devenir minimaliste en cosmétique

Une fois n’est pas coutume, je laisse la plume … ou plutôt le clavier à une invitée Catherine du site web Helialys.
Spécialiste des cosmétiques maison et adepte du mode de vie minimaliste. Catherine va vous expliquer que prendre soin de sa peau est aussi une démarche minimaliste.

J’entends des voix s’élever : « La cosmétique c’est superficiel ! Avoir des cosmétiques, ce n’est pas du tout minimaliste ! Il vaudrait mieux expliquer comment se débarrasser de ses cosmétiques plutôt que de chercher à les minimiser ! ».

Effectivement, si vous pouvez supprimer vos cosmétiques parce que cela ne vous apporte rien, je suis d’accord, autant le faire directement. Vous aurez ainsi fait un grand pas vers le minimalisme.

Mais la cosmétique n’est pas forcément superflue. Par exemple, avoir la peau sèche peut provoquer un réel inconfort, avoir de l’acné peut entrainer une perte de confiance en soi, avoir de beaux cheveux peut, au contraire, renforcer sa confiance en soi. Dans ce cas, pourquoi ne pas plutôt chercher à conjuguer cosmétique et minimalisme ?

Si vous en avez assez d’avoir 10000 produits cosmétiques dans votre salle de bain, si vous en avez assez d’emporter une trousse de toilette qui pèse une tonne à chaque fois que vous vous déplacez, voici les 6 étapes pour vraiment faire le tri.

Etape 1 : Identifier son besoin

Pour cette étape, il faut être honnête avec soi-même : de quoi ai-je vraiment besoin ?
On achète pas mal de choses parce qu’il y a des super promesses : le marketing est bien fait, la pub alléchante donc on achète un rêve plutôt qu’une réponse à une réelle problématique.

Comment identifier votre besoin ?

Premier conseil : laissez une journée complète votre peau nue et regardez comment vous vous sentez. Est-ce que vous avez la peau qui tire ? Est-ce que vous ressentez de l’inconfort ?
Cela vous donnera une première idée sur vos besoins immédiats.
Par exemple, pour moi, j’ai besoin de réguler ma peau mixte qui brille ou tire suivant les moments de la journée.

Pour les besoins à plus long terme, je vous conseille d’identifier ce qui vous préoccupe le plus. Généralement, c’est notre visage qui nous préoccupe le plus. Je vais donc me concentrer, dans cet article, sur les problématiques visage. Vous pouvez bien-sûr transposer la méthode aux cheveux ou au corps, le principe sera le même.
Est-ce que votre acné vous gêne ? Ou est-ce vos rides ?
Par exemple, pour moi, ma préoccupation de fond est l’acné. J’ai donc besoin d’un soin anti-acné efficace.

Il est important de faire cette démarche car c’est la base pour ne pas se retrouver encombré avec des produits inutiles.

Etape 2 : Partir en quête

Après avoir identifié votre principale problématique, l’idée est de trouver un produit qui y répond et qui va aussi pouvoir être utilisé sur d’autres parties du corps.
C’est comme cela qu’on accède au minimalisme : avoir quelques produits vraiment utiles dans sa salle de bain.

Etape 3 : Choisir son camp

Vous avez 2 possibilités : rester sur de la cosmétique traditionnelle ou passer à la cosmétique maison.
Personnellement, j’ai déjà essayé de trouver un produit du commerce qui résolve les problèmes de ma peau mixte et de mon acné et que je puisse utiliser aussi sur d’autres parties du corps. Je n’en ai pas trouvé. Et, quand on y réfléchit, les marques de cosmétique ont intérêt à proposer des applications uniques pour leurs produits afin de nous faire acheter un maximum de choses.
J’ai donc choisi mon camp et je suis passée à la cosmétique maison. L’avantage supplémentaire de cette solution, c’est qu’on sait ce qu’on applique sur soi. On ne risque pas de se retrouver avec des produits nocifs comme des perturbateurs endocriniens par exemple.
Si vous pensez que la cosmétique maison est trop compliquée pour vous ou que cela prend trop de temps, lisez jusqu’au bout parce que la cosmétique maison minimaliste permet de s’affranchir de ces contraintes.

Etape 4 : Trouver le Graal

Si, si, on peut le trouver le Graal ! Enfin en cosmétique maison c’est possible 😊.
Voici comment faire : vous allez chercher la solution à votre problématique parmi les huiles végétales. L’huile végétale est le couteau suisse de la cosmétique maison car une même huile végétale a plusieurs propriétés et elle peut s’appliquer sur plusieurs parties du corps comme le visage, les cheveux ou le corps.
Les huiles végétales sont nourrissantes mais également, suivant l’huile choisie, sébo-régulatrice, antioxydante, régénérante etc.

Je vais vous donner maintenant les huiles végétales utilisables pour différentes problématiques.
J’ai un faible pour les huiles végétales alimentaires car on peut les utiliser en cosmétique et en cuisine. Si ça ce n’est pas du minimalisme 😉.
Dans la liste ci-dessous, je propose donc uniquement les huiles alimentaires qui répondent à une problématique visage :

  • Peaux mixtes à grasses : huile de pépins de raisin – huile de noisette. Ces huiles permettent de réguler la production de sébum
  • Peaux sèches : huile de coco – huile d’avocat – huile d’olive – huile d’arachide. Ces huiles permettent de nourrir la peau et éviter qu’elle tiraille.
  • Peaux matures / ridées : huile de sésame – huile d’argan. Ces huiles sont antioxydantes et régénérantes
  • Peaux sensibles : huile de macadamia – huile de noisette. Ces huiles sont réparatrices et apaisantes

Etape 5 : Expérimenter

Quand vous avez choisi votre huile, il suffit de l’appliquer comme huile de jour ou comme huile de nuit. C’est-à-dire à la place de votre crème de jour ou crème de nuit habituelle. Cela vous permettra de tester les propriétés sur votre peau.

L’huile végétale peut également s’appliquer sur les cheveux pour nourrir les longueurs, soit en huile de coiffage, soit en masque (aussi appelé bain d’huile).

Vous pouvez aussi utiliser cette huile pour le corps. Même si c’est une huile que vous avez choisie pour votre visage, elle aura également des bénéfices sur la peau du corps. Cela peut être utile par exemple pour nourrir votre peau en hiver.  

Enfin, l’huile peut aussi être utilisée comme démaquillant waterproof et remplacer celui que vous utilisez.

Vous le voyez, en trouvant une huile qui vous convient, vous pourrez réduire drastiquement les produits de votre salle de bain. De plus, il n’y a pas de mélanges compliqués à faire. On ne perd donc pas de temps en préparation. Une huile seule répond déjà à beaucoup de besoins.

Un point à noter : on parle souvent des problèmes de conservation des produits maison. Les huiles se conservent très bien. Vous pourrez ainsi acheter une grande bouteille et la transférer au fur et à mesure dans un petit flacon pour le côté pratique.

Etape 6 : Compléter (si besoin seulement)

Je ne vais pas vous mentir, parfois il faut un peu plus que juste de l’huile. Le vinaigre de cidre peut être utilisé sur les peaux à tendances acnéiques, il sert aussi à faire briller les cheveux. Et encore une fois, c’est un ingrédient comestible !

Le gel d’Aloe Vera est aussi très utile pour hydrater la peau et les cheveux. C’est un ingrédient génial en complément de l’huile.
Mais ce ne sont que des compléments. Si l’huile vous suffit, n’achetez rien d’autre.

Et maintenant, passez à l’action !

Je vous propose maintenant d’aller dans votre cuisine pour voir si vous pouvez trouver une huile qui vous convient (en vous référant à la liste ci-dessus). Et utilisez-là à la place de votre crème de nuit pour commencer. Si vous n’êtes pas habituée à l’huile, c’est la meilleure façon de commencer. En huile de jour, on a toujours la crainte de briller et cela peut être bloquant (même si ce n’est pas le cas car la peau absorbe l’huile rapidement et régule ensuite la production de sébum)

Quand vous aurez trouvé ce qui vous convient, vous pourrez vous débarrasser du reste et vous ne voudrez plus jamais revenir en arrière !

Mais au fait, qui suis-je ?

Je suis Catherine de Helialys.
Je me suis mise à la cosmétique maison il y a bientôt 5 ans. J’ai créé mon blog pour partager ce que j’ai mis en place en cosmétique ou dans d’autres domaines comme l’alimentation ou le zéro déchet.
Si vous voulez des astuces simples, économiques et écologiques pour vous chaque semaine, que ce soit en cosmétique ou sur d’autres sujets, inscrivez-vous à ma newsletter.

Un grand merci à Catherine pour son partage.

Je suis depuis plusieurs année une vraie addict de l’huile de coco, que j’utilise pour m’hydrater la peau, me faire des soins dentaires, capillaires ….

Prendre soin de son corps, être coquette peut tout a fait entrer dans la philosophie minimaliste tant que l’on choisi de bons produits, qui peuvent être multifonction et durable.

Être minimaliste c’est aussi prendre conscience que notre santé est notre priorité. Cela passe par le fait de prendre soin de son corps, de son coeur et de son mental.  

Et toi quel est ton soin naturel préféré ? Partage nous tes recettes en commentaire ...

Cet article a 6 commentaires

  1. Adeline

    Hello !
    J’ai commencé à utiliser l’huile de noisette sur mon visage et ma peau adore !

    1. Lucile

      Je n’ai jamais utilisé l’huile de noisette mais elle doit sentir trop bon.

  2. Valérie

    Bonjour et merci pour cet article !
    Je suis également de cet avis : être minimaliste, ce n’est pas forcément renoncer à tout. C’est juste garder le principal et se concentrer sur ce dont on a vraiment besoin. Ce principe est d’ailleurs applicable à beaucoup de domaines : notre peau et notre corps nous remercient de ne pas les abreuver sans arrêt avec des produits ou des aliments “miracles”, nos armoires n’explosent plus et notre agenda non plus… 😉
    Amicalement
    Valérie

    1. Lucile

      C’est très juste Valérie. D autant plus que notre corps est formidable, si l’on prend le temps de l’écouter, il sait nous guider vers ce dont on a besoin.

Répondre à Adeline Annuler la réponse