5 réflexions pour désencombrer votre tête

kyle-glenn-678340-unsplash

Votre esprit est comme votre maison il a besoin d’être désencombré.

Nous n’avons qu’une capacité restreinte de prise de décision chaque jour. Pour prendre les bonnes décisions, celles qui vont nous aider à atteindre nos objectifs, il ne faut pas avoir la tête ailleurs.

Nous nous faisons souvent une mauvaise perception de ce qui nous fait défaut dans la vie.

Dans cette article je vais vous proposer de déterminer, ce sur quoi il vaut la peine de se prendre la tête, et ce qui n’a pas lieu de vous stresser.

Ainsi vous aurez plus d’espace mental pour penser aux choses qui vous apportent une véritable valeur ajoutée dans votre vie.

 

Vous rêvez d’une vie sans problème et pourtant !

Sans problème votre vie n’aura pas de sens. Car chaque difficulté apporte un challenge à relever.

Chaque challenge est l’occasion d’une victoire ou d’un échec.

Enfin chaque échec est l’occasion d’apprendre.

Sans problème votre vie serait vouée à un ennui profond, ce qui vous mènerait à une inéluctable dépression.

Oui mais voilà, il y a problème et problème.

Le chemin de vie d’un minimaliste est justement de savoir qu’elle problème est justifiable et lequel est superflu.

Petite astuce, avant de vous faire des cheveux blanc, demandez-vous :

La décision que j’aurais à prendre pour résoudre ce problème aura-t-elle une incidence sur les 5 prochaines années de ma vie ?

Si oui, alors il s’agit de prendre le temps de la réflexion, sinon, il n’y a pas de raison de se prendre la tête.

desencombrer votre tête, la reflexion

La clé de l’épanouissement vient de vos pensées

Vous serez certainement d’accord sur le fait que dans la vie, il y a des choses sur lesquelles nous n’avons pas le moindre contrôle comme :

  • Ce que pensent les inconnus en nous voyant
  • Le temps qu’il va faire demain
  • La grève de la SNCF
  • La mauvaise humeur de votre boss

Pourquoi alors, y attacher autant d’importance si vous ne pouvez pas le contrôler ?

Lâchez prise …

Il n’y a que deux choses que vous pouvez contrôler, vos PENSÉES et vos ACTIONS

Vous pouvez choisir de vous dire que « peu importe ce que les gens pensent de moi, je me sens bien dans ma peau »

OU

Vous pouvez essayer en vain de plaire à tout le monde jusqu’à vous en rendre fou !

Pester sur le mec de la SNCF car votre train est en retard ne le fera pas arriver plus vite.

En revanche, vous pouvez vous dire que ce retard est une chance et que cela va vous  permettre de finir le livre que vous aviez commencé …

Il n’y a que vous qui pouvez décider de voir le verre à moitié vide ou à moitié plein.

 

Vivre l’instant présent

Nous passons notre temps à juger nos erreurs passées en rêvant à un futur glorieux, sans penser une seconde à toutes les belles choses qui se passent sous nos yeux.

Tous les plus grands sages nous le disent pourtant, le bonheur se conjugue au présent !

Pour profiter le l’instant présent je me force à ralentir. Même quand je suis hyper speed, quand j’ai des soucis ou que mes idées s’entrechoquent comme du popcorn dans ma tête jusqu’à se transformer en une migraine atroce.

Arriver à ce stade, je sais que mon corps me crie de ralentir.

Alors je laisse tout ce que je suis en train de faire, j’oublie volontairement portable et connexion 4g et je pars me promener dans le coin de nature le plus proche.

Pratiquer le Shirin Yoku à sa manière et sans règles préfixées, s’allonger dans l’herbe, regarder les cimes des arbres qui se croisent sans se toucher.

C’est quand la derrière fois que vous avez fait une ballade au grand aire ?

 

road-1072823_1920

Pardonnez à ceux qui vous on fait du mal

L’ autre jour je regardais un reportage sur le Coach Américain Tony Robbin. Un jour, c’est certain, je participerai à son séminaire UPW.

En attendant d’avoir les finances nécessaires, j’ai regardé son reportage (disponible sur Netflix). À un moment il explique qu’il a eu une enfance compliquée, avec un père absent et une mère qui le battait.

Et pourtant il explique qu’il a remercié sa mère malgré les coups.

Car « sans elle et sans ces difficultés qu’il a surmonté, il ne serait pas la personne qu’il est devenu ». Il dit que sans l’expérience qu’il a vécu auprès de cette mère, il ne saurait pas comment aimer les autres.

Alors oui, je sais que pardonner à ceux qui nous ont fait du mal est plus facile à dire qu’à faire…

Mais passer le reste de notre vie à leur reprocher ne changera pas le passé. Le passé est d’ailleurs une des choses sur lesquelles nous n’avons pas le moindre contrôle.

Soit on peut rester fixer sur notre malheur et le ressasser jusqu’à sombrer, soit on peut se dire que cette horreur va nous aider à devenir une meilleure personne et aider ceux qui ont vécu la même chose que nous.

Accepter de pardonner nous donne la force et le recul de se servir de cette expérience (aussi terrible soit elle) pour nous construire de manière positive.

Bien entendu, il est important dans notre processus de reconstruction de faire appel à un professionnel si besoin, car on ne peut pas toujours tout résoudre seul,  en revanche, c’est seul que l’on peut prendre la décision de changer les choses.

 

La perfection n’est pas de ce monde

Nous recherchons tous à faire les choses le plus parfaitement possible.

Le problème c’est que la perfection est subjective, ce qui me semble parfait ne le sera certainement pas aux yeux d’une autre personne.

Le problème des perfectionnistes c’est qu’à trop vouloir attendre le moment idéal, la parfaite chose ou la parfaite personne, ils en oublient de passer à l’action.

minimalisme et perfectionnisme

Il est primordiale de prendre conscience de ses défaut pour pouvoir travailler dessus.

Je peux vous le dire sans honte, je suis une personne impatiente, je déteste avoir tort et je suis terriblement susceptible.

Ce n’est pas grave car que j’en suis consciente. Grace à cela, quand je m’emporte de manière excessive, je comprend en un instant lequel de mes défauts me domine et comment faire pour me calmer.

Le plus beau cadeau que vous pouvez vous faire est d’apprendre à vous connaitre.

C’est en apprenant à reconnaitre ses bons comme ses mauvais côtés, que l’on peut travailler à accepter ses imperfections et finir par dépasser ses objectifs.

Vous l’aurez compris, ce qui encombre votre tête se reflète incontestablement dans votre intérieur. Une personne qui manque de confiance aura probablement une garde-robe plein à craquer, car se sera à ces yeux la meilleure manière de se rendre visible et appréciable. Une personne qui souffre de solitude aura une bibliothèque digne du Vatican pour se rassurer quand au fait qu’elle est assez cultivée pour être appréciée au yeux des autres. Dans tout les cas on fait les choses pour les autres !

Or devenir minimaliste c’est surtout apprendre à faire les choses pour soi.

 

Cet article vous a plu ? Laissez un ou partagez-le

Cet article a 12 commentaires

  1. Vous avez totalement raison. On fait les choses pour être aimé des autres. J’aime votre article. Je le trouve sympa.

    1. Merci Lila,
      je pense que le premier pas c’est de s’en rendre compte, c’est ainsi que nous pourras faire le travail nécessaire pour se détacher du regard des autres et avancer dans notre vie. Bonne continuation

  2. Très bon article ! Tu résumes bien comment on peut augmenter notre charge mentale. Bons conseils.

    1. Merci Mélanie. J’espère qu’il t’a donné pleins d’idées ^^

  3. Merci pour cette bouffée d’oxygène, ton article tombe à pic car en ce moment j’ai tellement l’esprit encombré! J’ai vu aussi I am not your guru sur netflix (je rêve d’assister au séminaire upw aussi !), je n’avais pas fait attention qu’il avait remercié sa mère, ça donne tellement à réfléchir, c’est vrai en réalité, la rancoeur ne sert à rien d’autre qu’à nous bloquer, alors que le pardon nous libère et permet d’être une meilleure personne si on le veut.

    1. Oui Houria c’est tout à fait cela.
      On ne pardonne pas par faiblesse, on pardonne surtout pour soi, pour se laisser l’opportunité d’avancer dans la vie.
      C’est un aspect plus psychologique du mode de vie minimaliste que j’essaye d’exploiter et de faire découvrir.
      Désencombrer son esprit est la meilleura manière de le nourrir. Je te conseille d’essayer la médiation si tu es d’un tempérament calme ou la course à pied si tu es plus speed. Ces deux exercices me vide la tête en un éclair !
      Bonne continuation

  4. Super article comme toujours. Pour se desemcombrer c’est sur il faut penser positif et pardonner est le plus dur mais comme tu dis on le fait pour nous pour avancer…

    1. Comme tu le dis Tiphaine c’est nécessaire mais pas toujours simple.
      On dit que « ce qui ne nous tue pas nous rends plus forts ». C’est ainsi que j’ai transposé cette citation pour me dire que les personnes qui m’ont un jour fait souffrir, m’ont aussi aidés à devenir la femme forte que je suis aujourd’hui.
      On n’évolue pas dans la facilité et le confort, seule la difficulté nous permettra de repousser nos limites pour devenir une meilleure version de nous-même.
      Au plaisir d’échanger

  5. Bravo et merci pour cet article.

    1. Merci Carine,

      Hey oui désencombrer sa tête fais aussi partie du mode de vie minimaliste ^^

  6. Merci pour tout vos texte qui me fond énormément de bien intérieur et de prendre conscience des chose a qui comme professionnel peut ton faire appel a une reconstruction svp ? Merci

    1. Bonjour Stéphanie,

      Je n’ai pas tout compris à votre message. Mais si vous souhaitez me contacter, pour voir si nous pouvons mettre en place un travaille de coaching vous trouverez un formulaire de contact dans ma page à propos.
      Bonne journée

Laisser un commentaire

 

Fermer le menu